13 octobre 2010

Chat avec Maxime Chattam

2233082725_1

Maxime Chattam était aujourd'hui sur le site de Metro France pour un chat avec les internautes entre 13H00 et 15H00. Compte rendu!

021

Maxime Chattam : Bonjour ! Je suis à l'écoute, prêt à vous lire...

grenouille : bonjour maxime, vous entrez, avec ce livre, dans le cercle ésotérique, pourquoi?

Maxime Chattam : C'est essentiellement à cause de l'époque. 1900, le début de l'Industrialisation massive, la psychologie et les sciences qui viennent balayer la religion et le folklore et pourtant, c'est l'explosion des cercles ésotériques.

J'ai eu envie de pencher sur le sujet. De plus, ces cercles sont très intéressants pour le romancier, ils permettent de tout envisager.../

Ales : D'ou vient votre doc sur Paris ?

Maxime Chattam : D'un peu partout. A 90% de livres. Quelques ouvrages modernes qui parlent du passé, et surtout des livres d'époque, il n'y a rien de mieux pour obtenir les informations pratiques.

Et puis beaucoup, beaucoup de photos d'époque ! Pour décrire les lieux.../

Lola :
regardez vous la série Maison Close sur Canal ? Vous êtes vraiment dans l'air du temps.

Maxime Chattam : Non, j'avoue ne pas avoir le temps pour l'instant. Ceci étant dès sa sortie en dvd d'ici quelques jours, je n'y manquerai pas un épisode. Mais je ne sais si c'est bien ou pas. A vrai dire, j'en ai découvert l'existence il y a peu.

Je crois que c'est en effet un sujet d'actualité, les maisons closes et la prostitutions reviennent dans les débats./

trevien :
Votre livre me fait beaucoup pensé à la Chambre mortuaire de Jean-Luc Bizien, c'est vlontaire ? L'avez vous lu ?

Maxime Chattam : Pour le coup non, pas volontaire. Je connais très bien Jean-Luc qui est un ami, et honte à moi, je n'ai pas encore lu son roman. Tout d'abord parce que je lis énormément d'essais pour mes romans et n'ai presque plus de temps pour lire des romans, et aussi parce que je ne voulais surtout pas lire de romans se situant à la même époque, de peur d'être influencé ou découragé ! :-) /

Truc :
Etes vous pour la réouverture des maisons closes ? Que vous ont appris vos lectures ?

Maxime Chattam : C'est un sacré débat !!! Mes lectures m'ont appris que c'était bien évidemment des lieux terribles, les filles y faisaient de l'abattage... terrifiant. Et en même temps, il existait aussi des maisons plus respectueuses des filles, souvent des maisons luxueuses...

Quant à la réouverture possible, j'avoue m'être posé la question. Il ne faut pas être hypocrite, ce commerce a toujours existé et perdurera pour toujours. Soit on ferme les yeux à ce qui se passe dans les rues, sur les bords des forêts, aux trafics humains, soit on décide de prendre le mal en main.

Si ces maisons modernes pouvaient être sous la tutelle de l'Etat, avec un haut fonctionnaire à leur tête, des comptes surveillés, les filles librent de pratiquer leurs tarifs, ne payant qu'une TVA par exemple (pour payer le fonctionnement général), avec une surveillance sanitaire... il est probable qu'à terme cela mettrait un sacré coup aux trafics humains. Mais surtout pas de maisons closes "privées", là se serait abattage et proxénétisme abusif garantis. Question difficile, à méditer, à plusieurs. En tout cas un sujet politique qu'il faudrait entendre./

Chartreux94 : Est il exacxt qu'il faudra attendre le tome 2 pour connaitre la fin de Leviatemps que je viens de télécharger sur le site de la Fnac ?

Maxime Chattam : :-)

Oui, bien que le tome 1 se termine tout à fait, la suite vous apportera pas mal de réponses nouvelles sur cette première histoire !

Il reprendra exactement là où le premier s'achève. Et l'aspect ésotérique sera encore plus présent. Mais cette fois, il n'y aura pas un 3éme tome ! Donc tout sera totalement bouclé. En Avril 2011 probablement, il n'est pas loin d'être terminé en fait ! Je travaille dessus en ce moment./

crou : Bonjour, vos livres sont- ils basés sur des histoires vrai, avec un brin de votre mémoire et un soupçon de votre imagination? en tout cas bravo pour ces superbes récits, pour moi vous êtes THE BEST.

Maxime Chattam : Merci Crou...

Non, mes livres ne sont pas basés sur des histoires vraies. J'aime me documenter, parcourir l'actualité, mais c'est une inspiration générale, pour l'intrigue même de mes romans, je préfère inventer l'histoire qui me permettra au mieux d'illustrer ou décortiquer le(s) thème(s) que j'ai en tête. Au final, l'histoire d'un roman n'est jamais qu'un prétexte pour parler d'autre chose, de la vie, des Hommes, de notre civilisation.../

Maud : Pourquoi cet intêret pour les maisons closes?

Maxime Chattam : Les maisons closes parce qu'il m'est apparu évident que Eros et Thanatos devaient être intriqués dans cette histoire, et que si l'amour naissant entre deux personnages peut être intéressant, je préférais un contexte plus général, un contexte lié au stupre, charnel, tout autant que l'acte "charnel de mort" du tueur... Et puis il existe une vision presque romantique des maisons closes que je voulais à la fois mettre en avant et aussi casser avec, entre autre, les filles de la rue Monjol.../

ayla :
où allez-vous chercher toutes ces sombres histoires ? Vous avez si peu confiance en l'âme humaine pour écrire des histoires si noires ?

Maxime Chattam : Ce n'est pas une question de confiance, plutôt de capacités. Nous sommes CAPABLES de faire ça aussi. Et cela m'a toujours intrigué. Pourquoi l'holocauste, pourquoi les tyrans, pourquoi les tueurs en série..? Qui est donc cet être qu'on appelle "humain" capable de ça aussi, alors qu'il est possible de faire tant d'autres belles choses ? J'ai voulu explorer ce qu'il y a de plus sombre en nous pour mieux nous comprendre, pour mieux comprendre notre civilisation, pour cerner notre position actuelle. Et probablement parce que ces parts d'ombre en nous restent aujourd'hui mystérieuses, en grande partie inexplorées, et qu'on a toujours peur de ce qu'on ne comprend pas. Je pense pouvoir dire aujourd'hui que ce travail, en définitive, me rassure.

Kaly :
Bonjour Maxime, Dans vos romans, un personnage féminin fort est présent, parfois elle a le rôle principal. Ce personnage est souvent solitaire, célibataire et réservé. Vous les décrivez comme si vous mêmes étiez une femme, d'où vous vient cette part de féminité et représente t-elle votre style de femme idéale. Merci pour votre réponse.

Maxime Chattam : Femme idéale ? :-) Non, je ne crois pas. Femme romanesque idéale peut-être. Sujet parfait pour travailler, pour tripoter les émotions, pour mélanger les idées et explorer ces sujets que j'aime : solitude, quête de l'autre... Si j'écris des thrillers assez sombres, au final, ce sont souvent aussi des histoires d'amour, même si ce n'est pas ce que je mets en avant ! :-)

Quant à ma part de féminité...

Je crois que mon travail consiste à faire preuve d'observation, d'empathie et d'imagination, et de parvenir à se servir des trois, parfois avec un peu de documentation, pour créer tout ce qui est nécessaire à l'auteur. Pour les femmes, je crois que j'aime bien me glisser dans leur peau, pour faire le contre poid de mes héros masculins, et pour ce qu'elles apportent à l'histoire. Ainsi que l'interaction que cela rend possible avec les hommes de mes livres. Ces réactions chimico-sémantiques sont intéressantes à produire ! Et rassurantes à décortiquer, parfois.../

kate : Le mal, c'est une obsession chez vous ?

Maxime Chattam : Un sujet de travail plutôt. Que sa cache derrière ce concept ? Quel est la définition du Mal aujourd'hui, dans une société pragmatique et "scientifique" ? J'aime chercher à le disséquer pour mieux comprendre l'Homme, les pulsions, la construction des individus et donc j'en reviens à ce que je disais plus haut : à tout ce que nous sommes capables, du meilleur, mais aussi du pire... Pourquoi ? Et qu'est ce qu'il y a là-dessous ? C'est mon travail. Pour mieux établir le portrait de notre civilisation. C'est ce qui me fait me lever tous les matins, et probablement écire, toujours et tout le temps./

FOUINE-DEMON :
Bonjour Maxime. Lequel de vos romans souhaiteriez-vous voir adapté en premier au cinéma ? Quel acteur / actrice verriez-vous pour interpréter le rôle principal ? Merci !

Maxime Chattam :Oh ! Vaste sujet que l'adaptation cinéma ! Peut-être "Les Arcanes du chaos", pour son aspect paranoïaque, politique, très visuel aussi ! Les acteurs pour les rôles principaux seraient... Eva Green pour Yaël et Jean Dujardin ou Johnny Depp pour Thomas. On peut rêver ! :-) /

En même temps, 'La théorie Gaïa" au ciné, ça pourrait être amusant aussi.../

Nutella :
Cette discrétion dans les medias, elle est volontaire ?

Maxime Chattam : Sur ce que je suis, l'homme derrière le romancier, oui. Je ne vois pas l'intérêt de me montrer, et cela n'a aucune raison de changer. Pour communiquer sur mes livres en revanche c'est autre chose. J'ai envie de partager mon travail, de proposer mes divertissements et ce qu'ils racontent, ce qu'ils sous entendent, et d'avoir des retours... Mais cela demande une présence dans les médias, et la certains sont curieux, d'autres pas, et je ne peux rien faire contre cela, sinon jouer le jeu. Ceci dit, je n'ai pas à me plaindre du tout, les médias sont en général plutôt intéressés, mis à part la télévision qui s'intéresse peu à la littérature.

Encore faut-ils qu'ils considèrent mon travail comme de la littérature et là, c'est un point de vue subjetif ! /

Sam : Qu'avez vous lu dernièrement qui vous a émerveillé ?

Maxime Chattam : Emerveillé ? Le mot est un peut fort peut-être... j'ai beaucoup aimé me replonger dans les auteurs de 1900. Si plus haut je disais n'avoir pas voulu lire de romans policiers traintant du même sujet que Leviatemps, en revanche j'ai eu plaisir à lire et relire les auteurs "anciens". Melmoth de Maturin reste un bijou !

Mes excuses pour les fautes de frappes nombreuses ! Les doigts ne suivent pas la pensée... :-))) /

Bos :
Aux vues de votre parcours personnel, n'est-ce pas vous meme que peignez a travers le personnage de yoshito?

Maxime Chattam :Yoshito ? J'avoue que je ne m'attendais pas cela ! :-) Plutôt à Guy... Même si j'ai pris un malin plaisir à mélanger des choses que je suis et beaucoup d'invention dans ce qu'est Guy. Quant à Yoshito, vous en saurez plus sur lui dans le tome 2 ! Pour l'heure, je n'ai pas dit grand chose à son sujet... /

Popeye : Guy, c'est le précurseur du profiler ?

Maxime Chattam : D'une certaine manière. Disons que je voulais m'amuser avec le pouvoir du romancier sur ses personnages, sur son empathie avec eux, sur sa schizophrénie a être tous à la fois, tout en restant lui. Et toutes les notions de profiling qui surviennent dans ce roman renvoient autant à mes romans précédents, qu'à mon travail de romancier. Combien même ce sont des notions qui n'apparaîtront réellement que plus tard dans l'histoire (là nous sommes en 1900, Freud vient de publier dans l'anonymat général), là n'était pas l'important, mais plutôt dans ce que le méthode rappelle celle de création d'un personnage de roman. Je trouve qu'il y a un parallèle intéressant, et j'ai tenté de boucler la boucle entre création, mise en abyme personnages/romanciers et profiler/criminel, profiling, empathie...Etc. Ce fut amusant et complexe à préparer. Mais passionnant./

Noni :
ce roman, c'est l'oeuvre de la maturité?

Maxime Chattam : :-)

Je ne sais pas. Je la pense plutôt comme une pierre rouge au milieu de pierres blanches, un constat, un premier bilan, pour préparer la suite. Le tome 2 sera cette transition.

En même temps, je ne vais pas changer non plus mon écriture, mais c'est une évolution thématique, et surtout dans ce portrait de la civilisation des Hommes que je tente de dresser, de livre en livre.

Et je dis cela sans vouloir être pompeux !!! Ce portrait, ce n'est que ce que je vois depuis la fenêtre de ma tête, avec mes petits neurones, et rien d'autre ! /

Gwadafan : A quand le tome 4 de la saga Autre-Monde ?

Maxime Chattam :Je l'attaque dès que j'ai fini Léviatemps 2. Probablement en janvier prochain. Ce qui peut envisager une sortie pour l'automne prochain, en 2011. Toute la saga est prête, scénarisée, ne manque plus qu'à rédiger tout ça ! Sept tomes en tout. Je m'amuse comme un petit fou avec Autre-Monde. :-) /

Moderateur : Le chat est terminé. Un dernier mot Maxime Chattam ?

Maxime Chattam : Je tiens à vous remercier pour votre curiosité, vos questions, sans ce retour, mon travail me semblerait bien fade. MERCI à vous ! Et à bientôt je l'espère.


Merci à Luna du forum Chattamistes d'avoir remis toute la conversation sur le forum.

Vous pouvez également retrouver la discussion ici sur le site Métro France: Maxime Chattam: "Explorer les parts d'ombre me rassure"

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Vozrozhdenyie à 17:13 - - Permalien [#]
Tags :