31 mai 2011

Sorceleur T1 - Andrzej Sapkowski

sorceleur1

- Titre: Sorceleur T1: Le dernier voeu
- Titre en VO:
Ostatnie Zyczenie
- Auteur:
Andrzej Sapkowski
- Editions:
Milady
- Date de sortie:
22 Avril 2011
- Nombre de pages:
384 pages

Résumé

Geralt de Riv est un homme inquiétant, un mutant devenu le parfait assassin grâce à la magie et à un long entraînement. En ces temps obscurs, ogres, goules et vampires pullulent, et les magiciens sont des manipulateurs experts. Contre ces menaces, il faut un tueur à gages à la hauteur, et Geralt est plus qu’un guerrier ou un mage. C’est un sorceleur.
Au cours de ses aventures, il rencontrera une magicienne capricieuse aux charmes vénéneux, un troubadour paillard au grand cœur… et, au terme de sa quête, peut-être réalisera-t-il son dernier vœu: retrouver son humanité perdue.

Avis

Je tiens tout d'abord à remercier Livr@ddict et les éditions Milady pour ce partenariat.

Je dois avouer que j'ai eu un coup de coeur pour la ouverture qui m'a fortement intriguée. Après, concernant l'histoire, ce fut une autre paire de manche car j'ai trouvé cela moyen.

Dans ce livre, nous suivons les aventures de Geralt de Riv, un sorceleur, reconnaissable grâce à ses cheveux blancs, ses yeux de chat et ses pouvoir acquis grâce à un entraînement qui a fait de lui un guerrier capable de protéger les humains des créatures malfaisantes qui peuplent les contrées (moyennant une somme d'argent).

Le personnage en lui-même est attachant car on remarque que certaines personnes font appel à lui mais ils ont peur de Geralt fasse tout sauter ou décime la moitié de la population en accomplissant sa mission. De ce fait, il est vu comme un monstre, craint par les gens et pas toujours récompensé pour ce qu'il fait. Mais on perçoit en lui une lassitude face à cette réaction des autres à son égard et, surtout, qu'il ne veut pas tuer les créatures à tort et à travers. Il privilégie d'abord le dialogue et l'observation à la tuerie et les bains de sang.

Par contre, à voir la couverture, je m'étais vraiment attendue à avoir un personnage "boucher" vu l'expression qu'il arbore sur l'image. Peut être qu'un peu plus de violence n'aurait pas fait de tort à ce récit.

Concernant l'histoire, j'ai été assez déconcertée car ce n'est pas un récit qui commence de la première page jusque la dernière mais plutôt sept histoires différentes dans un contexte moyenâgeux à travers lesquelles on va peu à peu découvrir le personnage de Geralt de Riv.

Chaque récit est une mission différente et entre ces missions, on a parfois un chapitre où l'on retrouve Geralt chez les prêtresses de la Grande Melitele avec à leur tête Nenneke (qui fait très diminutif flamand/néerlandais ^^) qui n'hésite pas à soigner et faire réfléchir Geralt.

Ses missions ne sont pas simples et d'ailleurs, le fait qu'il soit devenu le parfait assassin ne le met pas à l'abris des pièges et blessures. Il est plus vulnérable qu'on ne le croit.

Dans ces missions, on pourra y retrouver des allusions à certains contes comme Blanche Neige, La belle et la bête et un autre dont j'ai oublié le nom.

Ce qui peut aussi perturber, c'est que les récits ne sont pas dans l'ordre chronologique et j'ai donc parfois eu du mal à savoir si l'histoire se passe avant ou après la précédente.

On va également rencontrer un autre personnage au milieu du livre qui est Jaskier, un poète accompagné de son luth qui est une vraie tête à claques car il n'obéit jamais aux conseils souvent judicieux de Geralt et donc il finit par se faire avoir. Il devrait vraiment apprendre à écouter les gens lui! Mais bon, passé cela lui aussi devient attachant au fil des missions et il aide comme il peut.

Ce livre se finit en nous laissant sur notre faim car on apprend que Geralt a eu une femme, Yennefer, mais qu'il est parti et on ne sait pas vraiment pourquoi. Ma curiosité est donc piquée au vif.

Le style d'Andrzej Sapkowski est simple, on a aucune difficulté à lire le livre mais malheureusement, me concernant, il manque un quelque chose qui fait que je n'ai pas su entrer complètement dans l'histoire.

Sur la couverture et la 4è de couverture, il est marqué que ce roman aurait inspiré un jeu vidéo The witcher 2 assassins of king. Je ne suis pas fan de jeux vidéos mais j'irai à l'occasion jeter un coup d'oeil après des vidéos démo pour avoir une idée dessus.

Il est aussi mentionné que ce livre a reçu le David Gemmell Legend Award du meilleur roman fantasy 2009 et que c'est un best-seller international. Il faut y faire attention car cela pourrait peut être décevoir certaines personnes qui se baseraient uniquement sur ces remarques. De plus, après certaines recherches effectuées pour en savoir plus sur l'auteur, il s'avère que le David Gemmell LA qu'il a gagné est en réalité pour un autre de ses livres: Le sang des elfes (Krew elfów)! Eh oui, il faut bien faire vendre le livre...

En conclusion, ce n'est vraiment pas le meilleur roman fantasy que j'ai lu mais ma curiosité aura besoin d'être satisfaite un de ces jours. Que s'est-il passé entre Yennefer et Geralt? Vont-ils se retrouver? Geralt va-t-il arriver par se faire accepter des personnes? Va-t-il redevenir humain?

Je veux les réponses à mes questions mais pas forcément tout de suite car je ne suis pas forcément pressée d'acheter le tome 2.

Je remercie encore une fois  livraddict_transp et logo_milady  


Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Vozrozhdenyie à 22:00 - - Permalien [#]
Tags : , ,