05 août 2011

Laisse-moi entrer - John Ajvide Lindqvist

laisse_moi_entrer

- Titre en VF: Laisse-moi entrer
Titre en VO: Låt den rätte komma in
Auteur: John Ajvide Lindqvist
Editions: Milady
Date de sortie: 24 juin 2011
Nombre de pages: 640 pages
- Genres: Thriller, fantastique
Prix9€
Commander sur Fnac.com:
 XXX

Commander sur Amazon.fr:
XXX

Résumé

Oskar a 12 ans et vit avec sa mère dans une banlieue glacée de Stockholm. Solitaire et discret, martyrisé au collège, Oskar n’a d’yeux que pour sa nouvelle voisine. Elle est si différente ! La petite fille ne sort que le soir, ne craint ni le froid ni la neige, et exhale une odeur douceâtre et indéfinissable. Oskar trouvera en elle un écho à sa propre solitude et ils deviendront vite inséparables. Mais que penser des meurtres et disparitions inexplicables qui se multiplient dans le quartier depuis son arrivée ?

Une magnifique et sanglante histoire d’amour et d’amitié entre deux êtres seuls et différents.

NOTE: Ce roman a été adapté deux fois au cinéma, en Suède et aux États-Unis, sous les titres Morse et Laisse-moi entrer.

Avis

Je tiens tout d'abord à remercier Livr@ddict et les éditions Milady pour ce partenariat.

Pour faire très simple, j'ai a-do-ré ce livre! Et j'étais surtout très curieuse de pouvoir le comparer avec le film Morse que j'avais déjà vu avant.

Oskar, un jeune garçon rondouillard de 12 ans est constamment brutalisé par les petites frappes de son école, notamment par Tomas, Jonny et Micke. Oskar rêve de vengeance car ces derniers vont trop loin mais il n'ose pas. Jusqu'à ce qu'il rencontre sa nouvelle voisine, Eli, venue s'installer à Blackeberg avec son père Håkan. Les deux jeunes gens vont apprendre à se connaître et une amitié naîtra entre eux.

J'ai vraiment apprécié cette histoire particulière. Qui pourrait croire qu'un enfant de 12 ans puisse devenir ami avec un vampire vieux de plus de 200 ans et aller jusqu'à le protéger?

Au niveau des personnages, nous avons tout d'abord Oskar, 12 ans qui vit à Blackberg avec sa mère qui s'en fait toujours de trop pour lui et qui a divorcée du père d'Oskar. Oskar est un peu trop gros et de ce fait, il est ennuyé par 3 garçon de son école. Au début, Oskar m'a vraiment fait penser à Ben Hanscome du livre Ça de Stephen King car tous les deux sont en excès de poids, sont continuellement ennuyés par 3 autres garçons et ils trouvent refuge dans la nourriture, surtout les sucreries. Mais là où Oskar se différencie de Ben, c'est qu'il vole sans arrêt, n'arrive pas à se faire d'autres amis et rêve de vengeance où le sang coulera. Oskar est aussi fasciné par les tueurs en série. Il possède un album qu'il remplit de coupures de journaux à leur sujet. Cet aspect là est assez dérangeant car en plus, il aimerait assister à une exécution pour voir quel effet a la chaise électrique sur le corps humain. Comment un garçon de 12 ans peut-il penser à des choses ainsi? Malgré tout, on s'attache à ce garçon et on arrive même à s'identifier à lui, à ressentir ses émotions lorsqu'il est victime de brimades car peut être que vous avez aussi vécu cela à l'école. On comprend donc certaines de ses pensées, aussi malsaines soient-elles.

La terre boira son sang...

A côté d'Oskar, nous avons Eli qui a l'apparence d'une fille de 12 ans mais qui est en fait un vampire vieux de 200 ans. Eli sort la nuit presque pas vêtue car elle ne craint pas le froid et "exhale une odeur douceâtre". Une relation particulière la lie à Håkan que l'on croit être son père. En réalité, ce dernier n'est là que pour veiller sur Eli et lui rapporter du sang mais l'homme en veut plus d'elle... Eli sera obligée de tuer des gens pour survivre. Les passages sont durs, dérangeants mais je ne les ai pas trouvés horribles, juste... nécessaires. Elle est sans pitié et devient ce vampire vieux de 200 ans pour ses victimes mais dès qu'elle est avec Oskar, on retrouve une petite fille de 12 ans. Ce contraste est assez étrange mais cela lui donne un côté attachant. Grâce à Oskar, on va découvrir ce qui lui est arrivé et l'horreur des sévices qu'elle a enduré renforce l'aspect dérangeant et malsain du livre.

Puis, nous avons d'autres personnages secondaires mais qui jouent leurs petits rôles dans l'histoire: Håkan qui se révèle être un psychopathe doublé d'un pédophile et ses "préférences" en matière d'enfants nous donnent une indication sur Eli *Gros spoiler ON* Håkan préfère les jeunes garçons et Eli s'appelait en réalité Elias et était un garçon avant de devenir un vampire *Gros spoiler OFF*, nous avons le père d'Oskar qui est en fait un alcoolique, un groupe d'amis qui est aussi porté sur la bouteille et un homme vivant dans la crasse avec une vingtaine de chats. Bref, le portrait que Lindqvist nous dresse des personnes de cette banlieue n'est pas joli-joli.

Concernant le récit, il est divisé en 5 parties et c'est assez lent, ce qui contraste avec la gravité des choses qui s'y passent. On a juste envie de tourner les pages à une vitesse folle pour voir ce qui va ensuite arriver. La relation Oskar-Eli est attendrissante. Il va vouloir la protéger et elle l'aidera à extérioriser sa colère.

Une autre chose pour laquelle j'ai vraiment apprécié ce livre, c'est qu'on y retrouve un VRAI vampire. Par vrai vampire je parle d'un vampire qui se nourrit de sang humain et tue des gens sinon ils se transforment eux mêmes en vampire, qui brûle au soleil et ne se transforme pas en boule disco et demande à entrer dans un pièce à son propriétaire. Je savais que les vampires demandent pour entrer mais je n'avais encore jamais lu un livre où le vampire subit sa punition pour être entrer sans autorisation. Ce fut très déstabilisant (surtout dans le film)...

Pas un enfant. Pas un vieux. Pas un homme. Pas une femme. Rien.

En conclusion, c'est donc un livre que je conseille aux amateurs de vampires et pour ceux qui auraient peur de l'aspect "horreur" du livre, foncez car ce livre est plus dérangeant et malsain qu'horrible.

Merci donc à  logo_milady  et  livraddict_transp pour cette lecture.

La fiche du livre sur Livr@ddict 

Logo Livraddict

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Vozrozhdenyie à 16:20 - - Permalien [#]
Tags : ,