14 août 2011

Elamia, l'intégrale de la trilogie - Erik Wietzel

elamia_i

- Titre en VF: Elamia, l'intégrale de la trilogie
Titres des 3 tomes: Les mirages d'Elamia; La forteresse des secrets; La mère des Tourments
Auteur: Erik Wietzel
Editions: Bragelonne 
Date de sortie: 24 juin 2011
Nombre de pages: 955 pages
- Genre: Fantasy
Prix: 25€
Commander sur Fnac.com:
 XXX

Commander sur Amazon.fr:
XXX

Résumé

Les morts vont envahir le monde d'Elamia. Une armée de conquête lancée depuis l'au-delà par Golan Tark, le plus puissant sorcier de l'Histoire. La guerre sera terrible et désespérée, et les vivants sont condamnés. Qui pourrait unifier la résistance : Adrian, l'empereur légendaire, qui chevauchait naguère à travers le chaos et le feu ? Jocquinius, le vieux mage dont l'ordre religieux s'accroche au pouvoir ? Hélas, le premier a disparu dans la défaite brutale qui provoqua la chute de son règne et le second n'aimerait rien tant que se retirer des affaires du monde. Alors, d'où viendra le salut ? Peut-être de cet homme sans mémoire, errant dans les ruines. Son destin l'entraînera dans une quête fabuleuse jusqu'aux confins du monde où rôdent des démons sournois, où conspirent des prêtresses aux mystérieux pouvoirs, et où l'attendent les dragons au coeur des montagnes...

Avis

Je tiens tout d'abord à remercier Livr@ddict et Bragelonne pour ce partenariat.

Eh ben dit donc, ce fut une looongue mais bonne lecture. Mais j'ai cru ne jamais en venir à bout ^^

Dans ce livre, nous nous retrouvons en Elamia. Suite au détournement d'une rivière par une météorite, deux peuples s'opposent. L'un pour regagner sa rivière, l'autre pour ne pas le laisser repartir. Pendant ce temps là, Golan Tark, un ancien mage Trinicien tué 25 ans plus tôt par le puissant empereur Adrian, met en place un plan pour renverser Elamia depuis le monde des morts. Des personnes se dresseront sur son chemin pour l'empêcher de mener à bien sa conquête d'Elamia par les morts.

Nous suivons plusieurs personnages importants qui s'opposeront à Golan Tark comme Jocquinius, un mage Trinicien capable de prendre contact avec le monde des morts; Kordac, un homme qui ne se rappelle plus quel est son nom et son passé; Julipen, une femme vivant avec son père et son frère qui dévoilera tous ses atouts au cours de l'aventure; Irina, une fille ayant subi un entraînement intensif en vue d'infiltrer des groupes et collecter des informations. Bien d'autres personnes prendront part à cette histoire mais ils sont tellement nombreux que j'ai parfois eu du mal à me souvenir si on les avait déjà cité auparavant et si oui ce qu'ils avaient fait. Ces personnages sont aussi répartis en de nombreuses catégories: humains, mages, prêtresses, marchands, démons, dragons, pour les morts nous avons les anciens morts, les justes-morts,... Malgré tout, les personnages principaux sont attachants et on voudrait que rien ne leur arrive mais bon... A ce niveau là on aura aussi bien des surprises ce qui nous amènera à nous poser quelques questions sur ce qu'il va arriver et qui pourra les aider ou les tirer de mauvais pas.

Dans le premier tome, j'ai eu beaucoup de mal car c'est vraiment le livre où les personnages nous sont présentés et où l'histoire se met en place. Mais l'univers créé par Erik Wietzel est tellement riche, détaillé, bien décrit que je n'ai eu aucun mal à me représenter les scènes. Et une fois passé ce premier tome de "plantage de décors", le reste se lit très facilement.

Dans le deuxième tome, il y a beaucoup plus d'action car on suit les personnages dans ce qu'ils font. On apprend à mieux les connaître, on apprend des choses de leur passé, ils se rendent dans d'autres villes pour quérir de l'aide, des alliances se font, de nouvelles créatures un peu bizarre apparaissent,... Le méchant met aussi son plan en action et on voit ce qui se passe. C'est horrible, c'est sans pitié et cruel. De ce fait, on aspire encore plus à ce que nos héros réussissent à le contrer. Quelques mystères sont levés mais d'autres apparaissent. Bref, c'est un tome vraiment prenant!

Pour le troisième et dernier tome, on se rend compte que ce qui s'est passé n'était pas vraiment les évènement principaux car quelque chose de plus grave et plus horrible arrive. Je pense que c'est le tome où j'ai eu le plus d'émotions surtout de la haine envers la Mère des Tourments. En fait, ce qui se passe dans les deux premiers tomes est vraiment "gentil" par rapport à ce qui arrive dans le troisième. On est content quand sa fin arrive mais on est triste, la victoire a un goût amer.

Pour parler de l'écriture d'Erik Wietzel, je ne vois qu'un seul mot: dense! On a tellement de descriptions ou d'informations en même temps qu'on ne sait plus où donner de la tête ajouté à quelques longueurs par ci par là, j'ai parfois eu dur, je ne le cache pas.

En conclusion, c'est une bonne trilogie fantasy mais peut être un peu hard pour des débutants (enfin je dis ça mais je ne suis pas une spécialiste du genre non plus) car c'est quand même assez "sérieux" du début à la fin, il n'y a pas beaucoup de moments joyeux qui pourraient un peu dérider l'histoire. De plus, je pense que c'est vraiment un livre à lire à son aise, quitte à faire un pause entre chaque livre sinon, il y a risque d'overdose.

Merci donc à  Bragelonne_logo  et  livraddict_transp pour cette lecture.

La fiche du livre sur Livr@ddict

Logo Livraddict

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Vozrozhdenyie à 19:55 - - Permalien [#]
Tags : , ,