31 octobre 2011

1Q84 Livre 1: Avril-Juin - Haruki Murakami

1Q84

- Titre en VF: 1Q84 Livre 1: Avril-Juin
Titre en VO: 1Q84 book 1: 4月-6月
Auteur: Haruki Murakami
Editions: Belfond
Date de sortie: 25 Août 2011
Nombre de pages: 533 pages
- Genre: Contemporain
- Tomes suivants: 1Q84 livre 2: Juillet-Septembre; 1Q84 livre 3: octobre-décembre
Prix: 23€
Commander sur Fnac.com:
 XXX
Commander sur Amazon.fr:
XXX

Résumé

Le passé – tel qu'il était peut-être – fait surgir sur le miroir l'ombre d'un présent – différent de ce qu'il fut?


Une oeuvre hypnotique et troublante
Un roman d'aventures
Une histoire d'amour
Deux êtres unis par un pacte secret
Dans le monde réel de 1984 et dans celui dangereusement séduisant de 1Q84 va se nouer le destin de Tengo et d'Aomamé...

Avis

Ce livre a été lu dans le cadre de Les matchs de la rentrée littéraire de Price Minister. Retrouvez la fiche du livre 1Q84 sur ce site.

C'est la toute première fois que je lisais du Haruki Murakami et je dois avouer avoir été séduite malgré 2-3 petites choses qui m'ont un peu dérangées.

Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance de Tengo, un professeur de mathématiques de 29 ans qui essaye de devenir écrivain. Un jour, un éditeur, Komatsu, le contactera pour le convaincre de réécrire le texte d'une jeune fille de 17 ans, La chrysalide de l'air pour le faire concourir au prix des jeunes auteurs. De l'autre côté, nous avons Aomamé, une professeur d'arts martiaux et masseuse qui devient tueuse professionnelle lorsque La vieille dame le lui demande. Elle a alors pour mission d'envoyer Ad patres les hommes violents envers les femmes.

Dans ce livre, nous avons un chapitre sur Tengo alterné avec un autre sur Aomamé. Ces deux là ce sont connus très jeunes mais ne se sont pas revus depuis. Je pensais aux premiers abords avoir une histoire d'amour entre ces deux protagonistes comme suggéré par la 4è de couverture mais non, du moins pas encore. Ce n'est qu'une longue mise en place des évènements, un tome de plantage de décor en somme. Malgré cela, je n'ai pas du tout été gênée car on sent la complexité de cet oeuvre. L'histoire commence normalement et petit à petit, certains éléments nous font douter du monde dans lequel on se trouve. Est-on en 1984 ou en 1Q84? Comment le savoir? Un des personnages est-il en 1984 tandis que l'autre est en 1Q84? Si oui, quel est le lien entre les deux?

Il me semble que cette trilogie aura pour thème principal la secte des Précurseurs. La jeune auteure, Fukaéri, s'est échappée d'un endroit créé par ces Précurseurs 7 ans auparavant. Ses parents ne donnant aucun signe de vie, Le Maitre ayant recueilli Fukaéri tentera tout pour les sortir de là, sans succès. Publier un texte, futur best-seller est donc un moyen d'attirer l'attention des médias sur ses parents. Le plus incroyable, c'est qu'on se rend compte qu'aucun policier ne se risquerait à enquêter sur cette affaire. Ils préfèrent ignorer certains faits plutôt que de faire réellement leur boulot. Quelques informations nous seront données sur cette secte grâce aux investigations de certaines personnes. On apprend sans surprise que peu de personnes en sortent, qu'ils disposent de beaucoup de moyens financiers (soutirés à leurs adhérents) et le plus révoltant, le guide violerait des enfants. C'est pour cela qu'Aomamé voudra punir cet homme. On se rend compte que Tengo et Aomamé ont un but commun: découvrir ce qui se passe vraiment là-bas et savoir qui sont ces fameux "Little People" mentionnés par Fukaéri et une fillette.

Un aspect assez dérangeant de cette histoire, c'est le sexe. Déjà, comme dit plus haut, des fillettes sont victimes de viols. Après, Tengo et Aomamé mènent une vie de solitaire et pour combler, Tengo a tous les vendredis des relations sexuelles avec une femme mariée de 10 ans sont aîné et Aomamé s'envoie en l'air avec de parfaits inconnus pour peu qu'ils lui plaisent. Ces relations sont exprimées de façon assez crue. Personnellement, je pense que certains de ces passages peuvent être évités (ex: quand Aomamé demande cash à un homme qu'elle ne connait pas si son zizi est grand) sans nuire aucunement à la qualité du récit. Certaines répétitions alourdissent aussi le texte. Par exemple, je ne compte plus le nombre de fois où le moment qui a traumatisé Tengo durant son enfance est mentionné.

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire au début mais le style fluide d'Haruki Murakami m'a ensuite très facilement conquise. Quelques répétitions et longueurs sont bien présentes mais cela ne m'a pas plus gêné que cela. Murakami nous fait aimer ses personnages, on s'y attache même s'ils ne sont pas parfaits (mais quel est l'intérêt d'avoir des personnages trop lisses) et tous les deux ont été blessés dans leur jeunesse par leurs parents.

Le livre me laisse véritablement sur ma faim. Nous avons les éléments et informations de départ mais les véritables actions et évènements importants se passeront dans les tomes suivants. Le récit est assez lent mais curieusement, on est attiré, on veut savoir ce qui va ensuite se passer.

En conclusion, c'est un très bon premier tome intriguant qui frôle le coup de coeur.

Encore merci à Rémi de priceminister

Fiche du livre sur Livr@ddict

Logo Livraddict

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Vozrozhdenyie à 21:38 - - Permalien [#]
Tags :