03 avril 2013

Quais du Polar 2013

qdp2013

Samedi

Levée à 4H45, c'est dur mais qu'est-ce que je ne ferai pas pour voir des auteurs. Vers 5H30, je prends la route avec papa et on prend un de ses amis au passage. On arrive sans trop de difficultés à la gare de Lille Europe vers 6H25 et papa me dépose devant l'entrée avant d'aller se garer. Pendant ce temps-là, j'essaye de voir à quelle voie partira mon TGV. Mais grosse panique, il est affiché nulle part! Je regarde encore mon ticket pour voir si je ne me suis pas trompée d'heure de départ... mais non. En fait, je me suis carrément trompée de... gare! Je suis toujours partie de Lille Europe pour aller aux QDP donc je n'ai pas pensé un seul instant que je pouvais partir aussi de Lille Flandres. Je reprends mes valises (oui car j'en ai deux: 1 pour les livres et une autre pour les vêtements) et je remonte vers la sortie. Je vois papa et son ami arriver par l'autre entrée et je crie dans toute la gare: C'EST L'AUTRE GAAAAAAAAARE! Heureusement l'ami comprend ce que je dis et ils me suivent. J'essaye de courir mais avec 2 valises, c'est galère. Dieu merci, il n'y a que 450 mètres entre les deux gares. Papa me rattrape, m'aide à porter une valise et c'est à bout de souffle que j'arrive à Lille Flandres à 6H32. Le train part à 6H47, j'ai le temps de respirer. Pour une fois que je voulais un départ sans prise de tête, eh ben c'est râpé!

Vers 10H30 j'arrive enfin à Lyon Part-Dieu, je retrouve Auryn et nous partons ensemble vers le salon. Nous déposons bien entendu nos valises à la consignes de l'hôtel et 5 minutes plus tard, nous y sommes! Je commence par faire la file pour Jean-Christophe Grangé et j'ai bien eu raison d'y aller tout de suite car la file a vite grandi.

DSCN6381 *Oh mon Dieu il... il sourit*

En l'attendant, j'ai pris une photo de Peter May qui a l'air d'être un auteur bien sympathique. En tout cas, il prenait bien le temps de parler avec ses lecteurs...

DSCN6379

Après, je me dirige avec Auryn vers Jeffrey Deaver. Je ne le connaissais pas mais Auryn m'a parlé du film Bone Collector qui est tiré de son livre Le désosseur. Là, ça me parle tout de suite! Je flanche donc et j'achète le James Bond qu'il a écrit.

DSCN6389

On continue notre tour et là, juste devant moi, elle est là! La grande PD James, la doyenne de cette édition. Une petite femme de 92 ans (quand même!) qui nous fait l'honneur de sa présence. Je me mets dans la file parce que je sais que son temps de dédicace est bientôt écoulé pour ce samedi matin. On voit qu'elle avait déjà quelques heures de dédicace dans les bras car elle semblait vraiment fatiguée.

DSCN6395

Au détour d'une allée, je vois l'auteur japonais Ira Ishida et franchement, si j'ai un seul regret, c'est de ne pas avoir été le voir.

DSCN6401

Etant maintenant en plein dans l'heure du dîner, il n'y avait plus beaucoup d'auteurs présents. Auryn et moi avons donc décidé d'aussi casser la croûte. Nous sommes rejointes par Pimousse, Ségolène et La Braque (que je n'avais pas du tout reconnu). Après cette pause bien méritée, je me mets dans la file pour Sire Cédric. Il y a déjà quelques personnes et Ségolène m'y rejoint. On papote en attendant et puis le voila. J'ai enfin le livre Angemort! Et donc je ne l'embêterais plus avec ce livre désormais ^^ Il faut savoir que je le voulais dès sa sortie en 2006 mais je ne l'ai pas trouvé par chez moi et il a vite été épuisé. 7 ans que j'attends après ce livre, un record!

DSCN6405

Après cette dédicace, les Plumistes et Chattamistes qui le voulaient avaient rendez-vous dans un café pour une rencontre avec Diniz Galhos. Malheureusement, Henning Mankell dédicaçait juste à ce moment là et ne revenait plus après. J'ai donc fait un choix et c'est Henning Mankell qui a gagné. Il y avait déjà un monde de dingue et je me suis mise dans la file sans trop y croire. Une dédicace de 15H à 16H20 pour autant de monde, c'est short. Mais j'ai bien fait de tenir bon car à 16H10 je me suis retrouvée devant lui à lui tendre mon livre! On a échangé quelques mots et comme bien des auteurs avant lui, il m'a demandé d'où venait mon prénom (merci papa de m'avoir appelée Océane!)

DSCN6427

Au passage, j'ai réussi à le prendre en photo au moment où il se retournait pour voir jusqu'où la file allait.

DSCN6411 *Ah oui, encore tout ça quand même!*

Après Henning Mankell, quitte à faire des files, autant y aller! Je me mets dans celle pour... Harlan Coben. Ce n'est pas rien mais j'ai déjà fait pire. Il arrive tout souriant en nous lançant un "Hello" et puis c'est parti! Il signe les livres à la pelle et reste même debout pour ne pas perdre trop de temps à se lever/se rasseoir pour les photos. Il reste toujours aimable avec ses lecteurs et franchement, il est adorable!

DSCN6447

DSCN6448 *Bibi et le grand Harlan Coben*

Ensuite, je vais voir Gillian Flynn pour lui faire dédicacer Les lieux sombres que je viens d'acheter.

DSCN6451

Puis je suis allée voir Franck Thilliez. Je voulais aller le voir plus tôt mais il y avait déjà une file énorme. Vers 17H ça allait déjà mieux.

DSCN6455

Le dernier auteur de cette première journée fut Brigitte Aubert. Je fouille dans ma valise pour trouver son livre... et il n'y est pas. Je recherche une 2e fois, toujours pas de livre! Je me demande bien où il est passé car j'étais sure de l'avoir préparé avec les autres... Après 5 minutes de fouille intensive, je me dis que je l'ai surement oublié à la maison. En fait j'avais préparé tous mes livres sur le bureau mais maman, trouvant que cela faisait "désordre" a tout remis à la cave, c'est surement à cause de ça que je l'ai oublié. Donc j'en ai acheté un autre... Oooooh la bonne excuuuuuuuuuuuse ^^

DSCN6465

Après cette première journée bien intensive, il est temps pour Auryn, Taylor et moi de retourner à l'hôtel. Nous déposons nos bagages, allégeons les sacs et après quelques minutes, nous voila partie en direction du restaurant. Nous sommes rejointes par Nenya et son mari puis par Aloha. Le reste du groupe suivra. J'ai passé un excellent moment, on a super bien mangé et je me suis prise un fou rire (mais je ne sais plus pourquoi). Si je dois retenir une chose pour l'année prochaine, c'est de ne pas boire d'alcool quand on a l'estomac vide! Après le resto, les autres vont boire un dernier verre mais moi, levée depuis 4H45, je capitule. L'appel du lit est plus fort que tout. Surtout que le lendemain, je devais être présente pour l'ouverture car je voulais voir Bernard Werber pour des amis et quand je promets quelque chose, je n'aime pas ne pas tenir mes promesse.

Dimanche

C'est depuis 5H du matin que je suis au taquet. Apparemment, le changement d'heure m'a mise sens dessus dessous. J'arrive au salon vers 10H10 et je tombe pile poil au moment où les auteurs sortaient pour la photo.

DSCN6482

Après cette photo, il est grand temps d'entrer et de faire la file pour Bernard Werber. Il prend bien le temps de parler avec ses fans et on voit qu'il aime ça.

DSCN6499

Ensuite, petit passage chez John Burdett et une auteur suédoise, Carin Gerhardsen, dont j'ai entendu beaucoup de bien d'un de ses livres.

DSCN6510

DSCN6511

 

 

 

 

 

 

 

Je rejoins Pimousse et nous nous dirigeons vers Diniz Galhos dont elle veut une dédicace. Et quand on a vu la tête du monsieur, on s'est tout de suite dit que la nuit a dû être rude ^^

DSCN6514

J'essaye ensuite de voir où se déroulera la dédicace de Donna Leon et je me mets dans la file.

DSCN6525

Le dernier auteur de cet avant-midi fut FR Tallis.

DSCN6539

Il est déjà 13H et je décide de faire un pause casse-croûte car à 14H je devais interviewer Jérémie Guez et Jeff Abbott avec topine Taylor.

Nous arrivons à 14H dans un café et nous commençons par Jérémie Guez car Jeff Abbott est déjà occupé.

Taylor commence par LA question que beaucoup se sont posés: Comment se prononce son nom. Et là, ils nous sort: Guez /guèz'/ comme Rodriguez, sans le Rodri. C'est sur, c'est le genre de réplique qui met tout de suite à l'aise...

Il nous explique que l'envie d'écrire est venue naturellement car il est à la base lui-même un grand lecteur, c'est donc une suite logique. Il faut quand même savoir que son 1er roman, il l'a commencé à 16 ans! Grâce à Taylor, j'apprends que les deux personnages principaux de ses deux premiers romans sont à l'opposé l'un de l'autre. Dans le 1er livre, ce n'est qu'un petit délinquant qui ne s'en cache pas. C'est limite s'il est fier d'avoir passé la nuit au poste de police. Il ne fait pas vraiment grand chose pour s'en sortir et il fait ce qu'il veut quand il veut. Le lecteur ne ressent pas de sympathie pour lui. Dans le 2e roman, Tony essaye de s'en sortir grâce à la boxe et quand sa mère se fait tabasser, il veut tout faire pour la venger. Quand il se rend compte que la personne à qui il fait appel est trop dangereuse, il fera tout pour se dégager de son emprise.

Le 3e roman de ce triptyque sortira pour le mois d'octobre. Sinon les deux premiers romans seront adaptés au cinéma. Les scénarios sont en cours d'écriture et il ne veut pas y mettre son nez. Il veut juste voir comment les personnes vont s'approprier ses romans, ce qu'ils ont ressenti à la lecture. Si certaines parties sont coupées ou changées, qu'il en soit ainsi.

Après avoir gentiment signé mon livre, nous le laissons partir et nous attendons que Jeff Abbott revienne. Quand il revient, la personne chargée de la section "thriller" de chez J'ai lu nous demande si elle peut s'absenter, si on s'en sortira seules en anglais. Nous ne sommes pas difficiles, on se débrouillera. Le monsieur est trèèèèès impressionnant mais rapidement, il nous met à l'aise, parle un peu en français, fait plein de gestes et rigole facilement. Il n'en fallait pas plus pour nous lancer.

Ma grosse question était comment il organisait son temps d'écriture. Il nous répond qu'il ne compte pas les heures mais les mots. Il écrit par 2000 mots car comme il le dit si bien, à côté il y a Facebook, Twitter, le blog, l'éditeur, les journalistes et ça prend du temps. Et puis il y a sa famille aussi. Généralement il fait aussi 4-5 brouillons dans lesquels il peut barrer des pages et des pages entières.

Il nous lâche ensuite quelques bonnes infos bien croustillantes concernant la série "Sam Capra". Il y aura au moins 4 tomes. Le 2e s'appelle The Last Minute en anglais et le 3e Dawnfall. Ils sont prévus en français pour 2014. Par contre, je ne sais pas si j'aurai la patience d'attendre la VF...

Pourquoi tout enlever à Sam ainsi d'un coup? Car la vie est faite ainsi, du jour au lendemain on peut tout perdre. Et pour Jeff, qui est aussi père de famille, si tout devait lui être enlevé, il ne s'en remettrait pas.

!!!Attention, ce qui suit contient un gros spoiler pour ceux qui n'ont pas lu Adrénaline!!!

Je lui ai dit que c'était terrible que Sam ne récupère pas son bébé à la fin d'Adrénaline et que j'espère qu'il le récupèrera avant la fin du 4e livre sinon je risque de ne pas tenir en place. Ils nous a confié que dans le 2e livre, il pourra récupérer son bébé... si à la place il tue quelqu'un! En gros, il devra encore fait face à des choix très durs: tuer quelqu'un qu'il ne connait pas pour sauver son bébé ou ne pas le tuer et ne pas revoir son p'tit bout (pas le 2e choix, pitiéééééééééé). dead

*** fin du spoiler ****

Taylor a conclu en demandant pourquoi il préférait écrire des thrillers psychologiques (qui nous mettent les nerfs en pelote) et il explique qu'il préfère suggérer les choses et qu'on se les représente nous-même. Ainsi il fait donc travailler l'imagination du lecteur. Il nous donne comme exemple le film Psychose d'Hitchcock. Quand Marion Crane (Janet Leigh) se fait tuer (oui je parle de la fameuse scène de la douche), on ne voit pas sang, juste un couteau que l'on abaisse et un cri: AAAAAAAAAAAAAAH (ça c'est Jeff Abbott qui l'imite ><). Le reste c'est nous qui imaginons: le couteau qui se plante dans le corps et le sang.

Pour finir cette rencontre, Jeff signe nos livres et on prend une photo avec lui.

DSCN6542

DSCN6547

 

 

 

 

 

 

 

Après ces supers moments passés avec ces deux auteurs, je retourne une dernière fois au salon pour la dédicace de Qiu Xiaolong.

DSCN6559

Ensuite, il est temps pour moi de retourner. Je prends le TGV de 17H et j'arrive à la maison vers 21H... bien contente de retrouver mon lit douillet après ces 2 super folles journées =D

Si vous voulez voir plus de photos, n'hésitez pas à aller voir l'album sur la page Facebook de mon blog!

Moisson de livres...

DSCN6590

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Vozrozhdenyie à 18:20 - - Permalien [#]
Tags :