25 septembre 2011

In my mailbox n°23

IMMB

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

Dans ma BAL cette semaine, 2 SP et 1 achat.

L'achat, c'est le dernier tome d'une super saga, à savoir:

bannis_5

Ce sera bientôt l'ultime combat contre le Seigneur Noir. Elena la sorcière a regagné l'île de Val'loa où elle espère reconstituer ses forces. C'est alors qu'Harlequin Quail entre en scène, un petit homme en costume de bouffon qui se prétend espion. Il revient tout juste de la forteresse de Noircastel où subsisterait l'un des portails du Weir, le plus puissant, avec lequel, dans une lune à peine, le Seigneur Noir instaurera un règne maléfique. Elena et la puissante magie du Journal Sanglant peuvent encore l'arrêter, mais Noircastel est un bastion impénétrable, et seul le Seigneur Noir sait où le portail est caché. Traqués par les sbires de l'ennemi, menacés par un traître dans leurs rangs, Elena et ses courageux compagnons vont tenter d'achever une quête désespérée. En route, de nombreuses questions trouveront leur réponse, maintes illusions voleront en éclats et les liens de la magie et de l'amour seront éprouvés jusqu'au point de rupture...

Par contre, je râle, je peste, je ronchonne car il n'y a pas E'ril sur la version Milady. Pour une fois qu'il apparaissait! En plus c'est quand même un personnage important. Quoi que j'aurai aussi aimé voir les autres personnages représentés.

Pour les SP, il y en un qui vient directement de l'auteur Karine Carville qui m'a envoyé son prochain livre par mail et que je remercie chaleureusement.

esteb

Le commissaire Gérard Somme résout brillamment ses enquêtes grâce à un instinct qui ne lui a jamais fait défaut. Pourtant, cette fois-ci, il ne parvient pas à cerner le profil des braqueurs qui s’en prennent aux bijouteries de la région parisienne. Ils sont trop rapides, trop performants, trop malins. La brigade est sur les dents et l’arrivée d’un nouveau tout droit parachuté « d’en haut » n’arrange rien.

Qui est cet Esteb qui ne quitte jamais ses lunettes noires ?

Pourquoi semble-t-il toujours avoir un coup d’avance sur les lieutenants de Somme ?

Quel lien étrange l’unit à Sarah, jeune journaliste téméraire et belle-sœur du commissaire ?

Et si les braquages n’étaient que l’arbre qui cache la forêt ?

Et le deuxième concerne le nouveau roman à paraitre de Frédéric Mars. Et là, je remercie Sonia Bennacer.

non_stop

9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S'ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leur couleur de peau. Grace, la propre fille de Sam Pollack, est concernée. Concerné aussi, un certain Stanley Cooper, président sortant des États-Unis, qui a caché à l'électorat son insuffisance cardiaque pour accéder au pouvoir… La cavale sans fin de ceux qu'on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

Et vous, y a quoi dans la BAL?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Vozrozhdenyie à 09:00 - - Permalien [#]
Tags :